Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE MONDE DE SOPHIE

Bienvenue dans mon petit monde. Je dédie ce blog à tous ceux qui, comme moi, aimeraient que tout commence par " il était une fois...". De la lecture à l'écriture, il n'y a qu'un pas, dit-on. Certes, mais il n'est pas aisé à accomplir. Et à quoi servirait d'écrire si ce n'était que pour soi ? Alors, je vous propose de venir découvrir des extraits de mes livres, mes nouvelles et mes poèmes. Humour, tragédie, Fantasy, j'espère que vous trouverez un univers qui vous correspond. Et n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire. SOPHIE

MEROCH

MEROCH

Le soleil dardait ses rayons brûlants sur un paysage désolé, parsemé de roches hérissées, comme surgies en une nuit des entrailles déchiquetées de la terre desséchée. Cet univers minéral, sculpté par des vents infatigables, adoptait une éclatante couleur...

Lire la suite

LYSSANDR'

LYSSANDR'

...Lyssandr’ ne dormait pas plus que sa sœur. La voix de Oth’ s’était tue depuis longtemps, qu’elle en conservait encore jalousement la résonance au fond d’elle-même. Elle savourait les inflexions autoritaires, les accents nets et tranchés. Elle dessinait...

Lire la suite

L'YRATH' FREIYA - LA TERRE DE L'HIVER

L'YRATH' FREIYA - LA TERRE DE L'HIVER

AU-DELÀ de l’Emmerfréis, s’étendait l’Yrath’ Freiya - littéralement - la Terre de l’Hiver, tant il était vrai que, la plupart du temps, celle-ci s’apparentait à un immense et morne désert blanc, battu par des vents forts et glacials. Seules ruptures à...

Lire la suite

L'ETERNEL RETOUR

L'ETERNEL RETOUR

Alors qu’il travaillait de nouveau avec Harod, cette fois pour consolider quelques murs branlants, Méroch avait tenté de lui donner à réfléchir : - J’ai connu un homme que sa vie paisible au sein de son petit village ennuyait prodigieusement. Il est parti...

Lire la suite

LES GRANDS LACS NOIRS

LES GRANDS LACS NOIRS

L’homme était couvert de la poussière ocre que chacun de ses pas soulevait du sol poudreux. Musclé, débordant de la vitalité propre à un homme jeune et en parfaite santé, il avançait à larges foulées régulières, en marcheur résistant, habitué aux longues...

Lire la suite

RÉCIT D'ARTHUS : BRIARÉE OU LE SECRET DE LA VIE ETERNELLE

RÉCIT D'ARTHUS : BRIARÉE OU LE SECRET DE LA VIE ETERNELLE

Ollandis, la Merveille des Merveilles : ses jardins suspendus, ses palais blancs effilés érigés vers le ciel, sa bibliothèque sans nulle autre pareille et son peuple opulent et raffiné ! Cette belle cité abritait celle qui compta le plus, comme tu dis,...

Lire la suite

BRAN LE MERCENAIRE

BRAN  LE MERCENAIRE

A Ringoann, un seul être avait survécu. Un homme explorait les ruines fumantes avec minutie. Il était massif sans être gros, assez grand pour imposer le respect, avec des mains larges comme des battoirs et un corps couvert de cicatrices. Ses cheveux bouclés...

Lire la suite

MEROCH LE FOU

MEROCH LE FOU

L e garçon visait avec soin, plissant les yeux pour mieux se concentrer : à une quinzaine de pas de lui, sa cible le fixait calmement de son regard mordoré. Cette impassibilité totale désarçonnait le lanceur et il jeta un coup d’œil nerveux en direction...

Lire la suite

MARIAGE

MARIAGE

Les Puys de l’Orialt recélaient maints petits villages frileusement blottis au creux des plaines vallonnées tout au Nord des Toal Gahn. L’un de ces modestes hameaux portait le nom de Ringoann et ne rassemblait que quelques fermettes, abritant des familles...

Lire la suite

LE PEINTRE

LE PEINTRE

J’aime bien peindre les choses. Enfin, j’aimais bien. Je pensais que c’était un passe-temps tranquille et sans danger. Eh bien, laissez-moi vous dire qu’il n’en est rien. Au contraire ! Certes, au début, tout se passait à peu près normalement. Tant que...

Lire la suite